L’île de Kerner à Riantec

Après une chouette séance photo du côté d’Hennebont, j’en ai profité pour passer la journée dans ce coin-là.

J’ai voulu aller explorer un peu Riantec, que je connais vraiment très peu. En regardant un peu, j’ai jeté mon dévolu sur l’île de Kerner.

Comme vous pouvez le voir, on peut donc accéder à l’île de Kerner en voiture, il y a un parking gratuit et facile d’accès. Bien évidemment, il n’y a qu’une route, vu que c’est une petite île, c’est très bien aménagé pour s’y rendre. Que ce soit en voiture, à vélo, à trottinette, à pied et autres 😉

L’île de Kerner fait à peu près 9,6 hectares, elle était naturellement reliée au continent à marée basse.

Elle est désormais une presqu’île artificielle en raison de la construction d’une route construite sur une chaussée insubmersible.

Une grande partie de l’île est à présent la propriété du Conservatoire du littoral.

Sur l’île, on retrouve également la « Maison de l’Île de Kerner », une ancienne maison d’ostréiculteur qui a été transformée en musée. Ce musée propose une découverte de la petite mer de Gâvres, site riche en faune et flore.

Vous pouvez découvrir l’île avec un circuit de randonnée d’environ 4 kilomètres.

J’ai été plutôt surprise de découvrir ce lieu, ce qui m’a frappé au premier abord, c’est le calme… et c’est vraiment agréable.

Mais aussi le décor, ces étendues d’eau, cette flore particulière, j’ai réellement apprécié cette balade.

En face de l’île, Gâvres, dont on voit passer les voitures sur la route qui mène à la presqu’île.

Sur l’île, nous avons une jolie vue sur l’église de Riantec et les petits bateaux à l’entrée de la route insubmersible.

Pour finir la balade, accès direct sur la petite mer de Gâvres.

À bientôt pour de nouvelles aventures.


4 réflexions sur “L’île de Kerner à Riantec

  1. C’est là que j’ai vécu mon enfance et mon adolescence. C’est en effet un coin plutôt tranquille car quasiment pas bâti. La digue sur laquelle passe la route existait déjà il y a 60 ans et, à mon avis, vu le mode de construction, elle a été faite au début du XXiè siècle voire avant. Quant à son côté « insubmersible », une bonne tempête d’ouest par forte marée submerge la route et y dépose pas mal d’algues..

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s